Martrin

Un article de Armorial du Pays d'Oc.

Jump to: navigation, search

Sommaire

Maison de Martrin et Martrin-Donos

D’or à l’aigle éployée et couronnée de gueules
Agrandir
D’or à l’aigle éployée et couronnée de gueules
D’or à l’aigle éployée et couronnée de gueules écartelé qui est de Martrin, écartelé de gueules à trois fasces d’argent qui est de Donos
Agrandir
D’or à l’aigle éployée et couronnée de gueules écartelé qui est de Martrin, écartelé de gueules à trois fasces d’argent qui est de Donos



Branche principale

I. Bernard de Martrin, écuyer, seigneur d’Esplas, Ferrayrolles, Seregrand, Saint Sernin, etc., acquit de noble Brenguier de Malemort la baronnie d’Esplas et reçut l’hommage des habitants par acte reçu par Pierre Borio, notaire à Rodez ; il était assisté de Héliot de Martrin, commandeur de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, son frère. Il eut pour fils :


II. Bérenger de Martrin, écuyer, seigneur d’Esplas, Ferrayrolles, etc…, testa le 6 mars 1411, il avait épousé Jeanne de Lévis, fille de Raymond, dont :

  1. Bertrand, écuyer, rendit hommage pour sa seigneurie d’Esplas le 12 janvier 1461. Il eut pour fils :
    1. Brenguier, marié en 1480 à Louise de Narbonne, fille d’Antoine, seigneur de Loupian, mort sans postérité;
    2. Olivier, mort sans postérité.
  2. Lombarde, mariée à Arnaud Compriel;
  3. Jacob;
  4. Aranguarte;
  5. Catherine;
  6. Olivier, qui suit;
  7. Arnaud, qui fonda la branche des Martrin-Donos;
  8. Bernard;
  9. Charles;
  10. Jean;
  11. Guillaume, marié le 4 juin 1411 à Eudée de Raffin, fille de Raymond-Pierre, comte de la Raffinière au diocèse de Rodez. (Tous cités dans le testament)


III. Olivier de Martrin, chevalier, seigneur d’Esplas, comte de Ferrayrolles, etc., marié en 1455 à Hélix d’Adhémar, fille de Rigail et de Cébeline de la Barrière, dont :

  1. Jean, qui suit;
  2. Barthélemy, qui testa le 1er janvier 1515 (Balat, notaire d’Igounoux)
  3. Catherine, mariée le 10 janvier 1494 à Guillaume du Caylar.


IV. Jean de Martrin, écuyer, seigneur d’Esplas, capitainerie-châtellerie de Roquesérières, par lettres patentes de Charles VIII en date du 25 mai 1485, « récompense due aux grands et recommandables services rendus à S.M. par son très cher ami Jehan de Martrin». Il fit des prodiges de valeur à la bataille de Fornoue et reçut pour sa bravoure deux pièces de canon qui furent transportées au château d’Esplas. Il épousa le 15 décembre 1507 Catherine del Puech, dont :

  1. Alexis, qui suit;
  2. Guillaume, né en 1546.


V. Alexis de Martrin, écuyer, seigneur d’Esplas, testa le 29 mars 1572 (Cabrol, notaire), marié en premières noces à Jacquette d’Homs-Patau, sans posterité, et en secondes noces le 5 février 1546 à Françoise de Guizard, dont il eut :

  1. Jean, qui suit;
  2. Jeanne, veuve en 1572 de Joseph de Narbonne;
  3. Louise;
  4. Claire;
  5. Lucie.


Alexis de Martrin épouse en troisièmes noces Claire de la Redorte.


VI. Jean de Martrin, écuyer, seigneur d’Esplas, teste le 1er septembre 1617, marié à Thomasse d’Albert, fille d'Olivier d'Albert, sieur de la Genye, et de Comtesse d'Aymeric, dame de Massugies, dont :

  1. Jacques, mort sans postérité;
  2. Marquès, qui suit;
  3. Catherine mariée à François N, sieur du Mas Gravet de Cadix;
  4. Marquis, épouse Jean d’Ortiguier;
  5. Anne;
  6. Jacquette.


VII. Marquès de Martrin, seigneur d’Esplas, sieur de la Ginié, Bladiès, Montredon, donna le 19 décembre 1609 le dénombrement de ses biens nobles en Rouergue, notamment la terre et château d’Esplas en toute justice. Marié par contrat du 7 octobre 1599 (Gilles, notaire) à Christine-Diane de Murat de l’Estang, fille d’Antoine de Murat de l’Estang et de Jeanne de Bérail de Paulhac, dont :

  1. Jean, qui suit;
  2. Jeanne, épouse Marc de la Combe, par contrat du 5 février 1632;
  3. Thomasse, filleule de sa grand-mère paternelle Thomasse d'Albert.


VIII. Jean de Martrin, écuyer, seigneur d’Esplas, de la Ginié… fit ses preuves de noblesse et fut maintenu par jugement du 15 juin 1676, testa le 7 novembre 1683, marié par contrat du 4 octobre 1627 (Cambon, notaire à Trébas) à Jeanne d’Alboy, fille de noble Jacques, seigneur de Montrosier et de Anne Benaven, dont :

  1. François, écuyer, seigneur d’Esplas, mort le 25 novembre 1698, marié en premières noces le 22 juin 1564 à Marguerite de Vezins et en secondes noces, par contrat du 7 octobre 1680 à Isabeau de Nozier, morte à Vabres le 8 juillet 1711. Il en eut :
    1. François, écuyer, seigneur d’Esplas, né le 19 septembre 1690, capitaine au régiment de Guyenne-Inférieure, tué par un boulet à la bataille de Denain, le 14 juillet 1712, sans postérité;
    2. Jeanne qui hérita après la mort de son frère, du château d’Esplas, marié à Jean-Baptiste de Bouzat de Mantelet dont, Marie-Jeanne qui apporta le château d’Esplas à son mari Jean-Pierre de Cambiaire du Flaysse;
    3. Marthe, mariée à Charles de Bornussée;
    4. Gabrielle, mariée à André Pujol, de Saint Sernin;
    5. Joseph, prêtre;
    6. Louis, chanoine de Saint Sernin;
    7. Anne, sans alliance;
    8. Marguerite, religieuse au couvent de Saint-Affrique.
  2. Charles, qui suit;
  3. François, qui a fait la branche B;
  4. Marguerite;
  5. Jean, seigneur de Vialaret;
  6. Marquise, mariée à Pierre de Gisclard, écuyer;
  7. Alexis, qui a fait la branche C.


IX. Charles de Martrin d’Esplas, écuyer, sieur de Montredon, de la Ginié, de Puech-Blanc, né le 6 février 1642, s’établit à Puech Bésiat en Albigeois, servit à l’arrière-ban, marié par contrat du 28 décembre 1678 (Assier, notaire) à Jeanne de Bousquet, fille de messire Jean de Bousquet, lieutenant du juge à Valence et de Cécile de Calvière, dont :

  1. Alexis, chanoine de l’église de Vabres;
  2. Jeanne;
  3. Pierre, qui suit;
  4. Marie-Jeanne, mariée 14 décembre 1721 à François-Bernard, seigneur de Cancergiousse;
  5. Françoise, morte sans alliance.


X. Pierre de Martrin d’Esplas, sieur de Puech Blanc et de Puech Bésiat, de Montredon et de la Ginié, né le 9 août 1692, fit ses preuves de noblesse devant Louis Le Bernage, seigneur de Saint Maurice, intendant de Languedoc, mort le 17 décembre 1757. Il avait épousé Cécile Gisclard de Combeplane, dont il eut :

  1. Joseph-Bernard-Charles, qui suit;
  2. Jean-Pierre-Jacques, né le 24 juin 1735, capitaine au régiment de Royal Comtois, major du château de Villefranche en Roussillon, en 1777, chevalier de Saint Louis, assista à l’assemblée de la Noblesse en 1789, mort sans alliance;
  3. Elisabeth, morte sans alliance.


XI. Joseph-Bernard-Charles de Martrin d’Esplas, écuyer, seigneur de Puech Bésiat, de Puech Blanc, né le 13 mars 1713, marié à Marie Pierre de Malard, fille de messire Pierre-François, sieur de la Bastide et de Magdeleine de Roquelaure. N’ayant pas eu d’enfant de son mariage, il appela à lui succéder Augustin de Martrin, fils de Guillaume de Martrin-Donos, de la branche aînée de Languedoc.


Branche B

IX. François de Martrin, écuyer, seigneur de Saint-Martin, marié à N… de Boeuf, fille de Jean, seigneur de Laur, dont :


X. Jean de Martrin, écuyer, seigneur de Saint-Martin, mort le 10 mai 1710, marié à Marianne d’Auldouy, dont :

  1. Barthélemy, écuyer, seigneur de Saint-Martin, né le 14 avril 1710, mort vers 1776, sans postérité;
  2. Jean, né le 25 mars 1705, conseiller du roi, mort vers 1750;
  3. Jean-François, sans postérité.


Branche C

IX. Alexis de Martrin, sieur du Pouget et de Cambors, né en 1645, mort le 21 avril 1715, marié en premières noces, par contrat du 5 mai 1685, chez Jean Assier, notaire à Valence, à Marie de Saint-Alary, veuve de noble Charles Sicard, sieur de Carufel, fille de feux noble Marc-Antoine de Saint-Alary et damoiselle Marie de Malroux;

et en secondes noces, le 8 février 1701, à Valence, (contrat du même jour chez François Bosc, notaire) à Marie de Clergue, fille de René, sieur de la Tonié et de Boscan et de Jeanne-Roquette de Marzials, dont :

  1. Jeanne-Roquette, née le 5 juin 1704, morte le 3 août 1706;
  2. Antoine, né le 9 avril 1706;
  3. Marie-Isabeau-Gabrielle, née le 4 décembre 1707;
  4. François, qui suit;
  5. Marie, mariée le 2 décembre 1738 (contrat chez Bosc, notaire) à Jacques-Philippe de Rames de la Salle;
  6. Marie-Magdeleine, née le 23 octobre 1709, morte après 1772.


X. François de Martrin, sieur du Pouget et de Cambors, né en 1707, mort le 25 novembre 1786 à Padiès, marié à Anne de Carcenac, dont :

  1. Joseph, né le 31 août 1749, mort le 8 septembre 1750 à Valence;
  2. Magdeleine, née le 4 mai 1751, mort le 4 mars 1821 à Valence, mariée en premières noces à Jean-Pierre Barrau (1748-17??) le 19 février 1782 à Valence et en secondes noces à Marc Gaffier.
  3. Marie-Jeanne, née le 12 novembre 1753, mariée le 16 juillet 1777 à N… Calmes, avocat en parlement;
  4. Joseph-Marie, né le 17 mars 1756, curé de Gaulène (a subi un interrogatoire par la municipalité d’Albi en 1795 pour lui faire reconnaître avoir dit la messe dans la forêt des Carmes), curé de Farguettes (Crespinet) en 1804;
  5. Anne, née le 24 avril 1758, morte le 24 avril 1759;
  6. François, né le 27 juin 1760;
  7. Elisabeth, née le 2 septembre 1763;
  8. Anne, née le 2 septembre 1763;
  9. Anne-Apollonie, née le 9 février 1766.


Branche des Martrin-Donos

à compléter

Notes

    Principales sources

    • Odile Carrière, travaux personnels.
    related