Armorial du Pays d'Oc:Accueil

Un article de Armorial du Pays d'Oc.

Jump to: navigation, search

Bienvenue sur la page des contributeurs à l'Armorial du Pays d'Oc.


Il y a aujourd'hui (23 novembre 2008) 54 utilisateurs inscrits, et nous pouvons constater certaines différences entre le style des contributions.

Afin de garantir une certaine homogénéité à l'Armorial, je vous propose quelques thèmes de réflexion, à aborder ensemble.

Sommaire

Nom des pages

Afin que le nom des pages soit le plus lisible possible, je vous propose :

  • de bannir les accents et autres termes spéciaux;
  • de ne pas mettre d'espace et de les remplacer par des _

Intitulé des notices

Je vous propose de mettre systématiquement comme intitulé "Généalogie de la Maison XYZ", qui sera plus lisible par les moteurs de recherche. Ce titre pourra être repris dans le résumé de l'article.

Position des armes

Il y a deux options principales :

  • mettre les armes au centre, avec le blasonnement dessous, ce qui améliore nettement leur visibilité
  • mettre les armes à gauche, avec le blasonnement inclus dans le cadre, ce qui permet de gagner en clarté lorsqu'il y a plusieurs armes, et de laisser de la place pour la notice

Intitulé de la branche principale

Je trouve que le terme branche principale n'est pas très heureux, mais il permet de voir où commence la généalogie proprement dite. Une bonne solution consiste à mettre la filiation connue commence avec (Merci Mike).

Logique dans la constitution des branches

La branche A pourrait être appelée branche aînée, elle n'apparaît pas en tant que telle. Toute succession par les mâles permet de continuer automatiquement la branche A.

Certains préfèrent distinguer la branche A de la branche B dès qu'une branche B apparaît. Je préfère personnellement ne faire mention de la branche B que lorsqu'elle apparaît.

Par exemple :

III. Jean Dupont épouse Françoise Martin, dont il eut :

  1. Pierre, qui suit;
  2. Jacques, qui fait la branche B.

plutôt que :

III. Jean Dupont épouse Françoise Martin, dont il eut :

  1. Pierre, qui fait la branche A;
  2. Jacques, qui fait la branche B.

Si dans l'exemple précédent, la branche A fait une nouvelle ramification à la quatrième génération, il faudrait renommer la branche B en branche C.

Numérotation

Chaque génération est représentée par un chiffre romain (I, II, III, ...) Les enfants sont numérotés automatiquement en mettant "#" devant le prénom de chaque enfant. Si un enfant a lui-même une descendance, mais sur un seul niveau, on peut ajouter ##

Exemple :

III. Jean Dupont épouse Françoise Martin, dont il eut :

  1. Pierre, qui suit;
  2. Jacques, qui eut pour enfant:
    1. Marie, épouse Paul Durand.

Dans le cas d'un double mariage, on mettra les enfants du premier lit, puis ceux du dexuième.

III. Jean Dupont épouse en premières noces Françoise Martin, dont il eut :

  1. Pierre, qui suit;
  2. Jacques, qui eut pour enfant:
    1. Marie, épouse Paul Durand.

Jean Dupont épouse en secondes noces Pierrette Martin, dont il eut :

  1. Jean, qui fait la branche B;
  2. Léon.

Vous remarquerez que la numérotation recommence pour les enfants du second lit, je n'ai pas trouvé de moyan de faire continuer la liste. Cet inconvénient ne me semble pas très grave.

Je suis à votre disposition pour tout commentaire (dans l'onglet discussion)

François (francois (arobase) vivies.com)

related